roches
Roches blanches

Pourquoi se faire accompagner ?

Tous les couples peuvent traverser des périodes compliquées. A ces occasions plusieurs choix peuvent être faits :

  • La négation de la situation

  • La résignation

  • La séparation

  • Le recours à l’accompagnement

Pour prendre la situation à bras le corps et espérer trouver des solutions desquelles chacun sortira gagnant, la meilleure solution est de se faire accompagner par un professionnel qu’il soit thérapeute, conseiller conjugal ou coach spécialisé dans le couple.

Quelle différence il y a-t-il entre ces différents accompagnements ?

Le coaching vise l’actualisation du potentiel, par le développement des talents, des ressources ou des habiletés d’une personne qui n’est ni en détresse ni en souffrance, mais qui exprime des besoins particuliers en matière de réalisation personnelle ou professionnelle.

La psychothérapie est un traitement psychologique pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le patient des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien.

Coaching de couple ou Thérapie de couple ?

Contrairement à la thérapie qui travaille dans l’espace du passé, le coaching travaille dans l’espace du présent vers le futur.

Le coaching ne vise pas à "guérir". Il vise à aider les individus ou les couples à changer de perspective et de regard, à élargir leur champ des possibles, à prendre conscience de leurs potentiels afin atteindre leurs objectifs ou leurs vies rêvées.

Une autre différence fondamentale est que le processus de coaching est encadré par un contrat entre le client et le coach basé sur un nombre limité de séances (une dizaine en moyenne), quand une thérapie démarre sans en connaitre initialement la durée et peut s’étaler sur plusieurs dizaines de séances.

Enfin, le terme « coaching » a l’avantage de permettre à un plus grand nombre de faire appel à une aide extérieure. En effet, le mot « thérapie » peut faire peur ou donner le sentiment d’être « malade ».

Le coach va vous amener à décider de ce que vous voulez faire. Il va vous inciter à vous transcender

Un coach n’est pas une pom-pom-girl qui va vous féliciter sans arrêt, ce n’est pas non plus un psy qui va chercher les causes profondes de vos blocages. Le travail du coach est de vous amener à identifier ces blocages et à les dépasser par la mise en action.

Mais avant de choisir votre coach, demandez-vous à quel point vous êtes prêts à vous investir dans le processus de coaching car ce n’est pas le coach qui fera le job, mais bien vous !

Quelles sont les demandes courantes de coaching de couple ?

L’équilibre d’un couple peut être fragilisé par des évènements courants de la vie choisi ou subi : naissance d’un enfant, déménagement, changement de vie professionnelle / chômage / retraite, crise des dizaines (quarantaine, cinquantaine, soixantaine), infidélité, départ des enfants du foyer, maladie, décès d’un proche…)

Ces évènements peuvent avoir de vraies conséquences sur le fonctionnement de la relation et entrainer une remise en question de la poursuite de celle-ci.

Quand le couple choisit de se faire accompagner les demandes peuvent être aussi varier que celles-ci :

  • Arrêter de se disputer pour « rien »

  • Entendre et satisfaire les besoins mutuels

  • Retrouver de l’engagement dans la relation

  • Développer une haute qualité relationnelle

  • Développer de la complicité, du soutien

  • Améliorer sa sexualité ou retrouver une sexualité satisfaisante

  • Trouver sa place dans le couple ou la famille

Dans tous les cas la démarche sera profitable car permettra à chacun de mieux se connaître, de mieux comprendre l’autre et de prendre pour l’avenir, une décision éclairée.

Qui sont mes clients  ?

  • des personnes qui ne sont pas "malades" mais qui se sentent dans une situation, altérée par rapport à ce qu'elles veulent être

  • des personnes veulent mieux fonctionner dans un aspect particulier de leur relation de couple (communication, éducation des enfants, gestion financière, équilibre vie pro/vie perso, sexualité …)

  • des personnes qui choisissent de prendre leurs responsabilités en ne cherchant plus à savoir qui a tort ou qui a raison